capsoleil.blog4ever.com

capsoleil.blog4ever.com

4 - De PORTO KAGHIO à KORINTHOS

 

DE PORTO KAGHIO A KORINTHOS (Corinthe)


 

Lundi 2 juin

Quittant le Magne sauvage et la pointe extrême du 2ème doigt du Péloponnèse, nous parcourons la route montagneuse qui traverse d'étroits mais magnifiques villages.

image.jpg

image.jpg





image.jpg

 

Heu...on va passer là ?

 

 

Kotronas, nous voilà ! Un tout petit village et son port de pêche. Il ne se passe pas grand chose ici, mais l'on s'y sent bien. Calme assuré ! 

Nous y retrouvons  nos amis anglais Jim et Reet. Le hasard, toujours le hasard...

En fait de calme, une tempête est annoncée. Sur le conseil du propriétaire de la taverne qui surplombe le port, nous nous mettons à l'abri pour cette nuit, en contre-bas du petit resto... Prudence, prudence ! 

image.jpg

 

 

Mardi 3 juin

La tempête annoncée est passée un peu au large et nous avons bien dormi. Par contre, des français rencontres à Ghytion nous ont raconté avoir été très très secoués durant la nuit du côté de Leonidion. D'autres, un peu plus tard, nous raconteront le meme vécu près de l'ile d'Elafonissos.

Nous partons pour Ghytion, le charmant port de pêche est devenu très touristique et d'importants travaux d'agrandissement  sont en cours sur les quais.  C'est d'ici que l'on embarque pour Cytère.

Un peu plus loin en longeant la cote vers l'est, le fameux navire rouillé n'est pas sans rappeler des souvenirs à Michel...

 image.jpg

 


image.jpg

 Et ce vieux pont, il est solide ???  Va-t-il supporter les 3.5t de notre CC + la surcharge éventuelle...? 

 

Plus nous avançons et plus le ciel devient noir et vraiment menaçant... Très très inquiétant même...la tempête revient...

Retour à Kotronas pour dormir à l'abri et en sécurité ce soir.  

 

 

Mercredi 4 juin

Une pause déjeuner en bord de mer, un troupeau de moutons encercle le Cc, le Berger stationne son scooter près du calvaire  oû je me trouve ; ill me dit bonjour tout en soulevant une pierre et y "cache" la cle de son scoot. puis part accompagner ses moutons à pied dans les prairies au loin. Le plus étonnant, c'est qu'il a laissé sa sacoche accrochée au guidon... oubli, Inconscience ou confiance ? Ah, elle est loin la France ...chez nous, la sacoche -et le scooter- ne seraient pas restés plus de 15mns...

image.jpg


image.jpg

 

 

Plitra, un lieu où nous avons de bons souvenirs mais qui est en grand travaux... Cet endroit autrefois adorable est en pleine restructuration. 

Espérons qu'il ne perdra pas son charme ...et ne sera pas défiguré par des constructions trop modernes... On a le droit de rêver .

image.jpg


image.jpg


image.jpg

 

Une longue balade sur la plage vers le cap Karavostasi et nous retrouvons - hasard encore- jim et son épouse, le temps de partager un verre de vin du pays  ... Berk, c'est du retsiné ! Pas bon !!!

 

 

Jeudi 5 juin

 

Ah, enfin le soleil est revenu ! ( comme chaque année vers le 5/6 juin, le beau temps s'installe pour tout  l’été )...enfin, d'habitude c'est comme ça ....

Pour cette belle journée, nous profiterons de notre 1ere vraie journée de plage. Pas de randonnée, de visites, de shopping, rien que la plage et une courte balade dans le petit village d' Archangelos, au bout de la route. 


image.jpg


image.jpg

 Et dire que l'on nous attend au pays...   Pas bien envie de rentrer en France quand on voit des endroits comme celui-ci ! il n'y a quasiment personne, nous sommes les seuls touristes.  On n'est pas bien là ???

 

Vendredi 6 juin

 Journée à profiter du calme de ce charmant village : balade jusqu'à la pointe, pour y ramasser des salicornes (merci Gigi pour la recette). Nous sommes les seuls touristes. Quel calme !

 

image.jpg


image.jpg

...et nous voilà presqe promus paludiers...


image.jpg

Des oursins par milliers, hélas ce n'est pas la saison pour les déguster, ils ne sont pas encore musclés...


image.jpg

Des salicornes qui finiront dans nos bocaux...
 

 

 En soiree,  nous gagnons la pointe de Vigklafia  qui fait face à l'île d'Elafonissos. Nuit dans un champ d'Oliviers près de la taverne Oasis.  " nuit gratuite si repas à la taverne"... On comprend vite !!!

image.jpg


 

 Samedi 7 juin

Velos parés, sacs à dos remplis, crème solaire étalée et nous voilà partis pour l'île d'Elafonissos. Embarcadère à 300m. 1€ par personne pour effectuer la traversée. ...et nous voici sur  cette île qui à des airs de Cyclades...

image.jpg

Embarquement immédiat ... 


image.jpg

 

Un thon tout fraichement peché est du voyage...


image.jpg

Enquête : mais où va donc ce jeune pakistanais avec son chariot chargé d'un gros thon ? (celui-là même qui a voyagé avec nous sur le petit ferry)


image.jpg

 Enquete résolue : en soirée, nous avons retrouvé le thon...

 

 

image.jpg


image.jpg

 Un greek papous prépare des octopus...

 


image.jpg

 

Une greek mamous à la découverte du port d'Elafonissos....

 


image.jpg

Une belle pêche n'est-ce pas ?




...mon nouveau job ! Je m'installe ici... Ah, je ne vous l'avais pas dit ?...


image.jpg

 

 


image.jpg

 Fried zucchinis balls, un délice ! 

 

La chapelle sur le port d'Elafonissos, et la cabane flottante des canards

image.jpg


image.jpg

Saturnin and family... Coin coin...


image.jpg

 La soirée s'avance, comme chaque jour, on prépare les tables qui vont envahir les quais ce soir.

Dans une heure ou deux, ce sera noir de monde.

 

 

image.jpg


image.jpg



 image.jpg

 ...nô comment...

 

image.jpg

Demain, sur la magnifique plage Simos, est prévue une manifestation pour refuser le projet du gouvernement grec qui envisage de vendre ses plus belles îles et ses plus belles plages ; une centaine au total... Les grecs ont raison de se battre contre ce projet. Parviendront-ils à éviter qu'il se réalise...?


image.jpg

 

Nous avons passé une bien belle journée à Elafonissos !!!

Seconde nuit sur le Parking de la taverne, au milieu des oliviers.

 

 Dimanche 8 juin

Nous allons jusqu'à Neapolis, gros village côtier animé mais n'y trouvons pas grand chose d'exceptionnel.

Ferry pour cythère. : tarif 11€/pers et 10€ / ml pour le Cc. Soit 164€ AR. Ce sera pour une autre fois. (en 2011 nous avions bcp aimé cette petite ile charmante où nous avions passé quelques jours).

Nous poursuivons notre route en direction de la côte est, vers Monemvassia. Traversons la montagne, zones isolées et très sauvages. Un village tres étroit...mais ça passe !

15 km au sud de Monemvassia, la route se termine... Un aber, une chapelle au milieu d'un tout petit cimetière qui surplombe la mer ; et  le silence... Merveilleux endroit !!!

image.jpg


image.jpg

Meme au bout de ce monde, on trouve une jolie chapelle ! A l'intérieur, de belles icones, des dorures, des sculptures et... une corbeille contenant des offrandes en euros...

 
image.jpg



Pause de midi sur la longue plage bordée de tamaris d'Âg. Stefanos. L'orage gronde et les 5/6 baigneurs rentrent rapidement chez eux, et nous aussi nous mettons à l'abri ! L'orage, on n'aime pas !


Monemvassia : nous cherchons le policier de service, car la question est : peut on stationner sur le port ? Certaines années c'est interdit... Et ns aimerions bien profiter ce soir, de l'animation qui règne ici... Réponse du policier de service : "ok no problème !"... (au motif : Camping pas encore ouvert).
Nous montons à la vieille ville, pause dans la jolie église richement ornée, comme toutes les églises et chapelles en Grèce.

image.jpg



image.jpg


image.jpg


L'escalier de pierres qui conduit aux ruines du château nous tend les bras, mais décidément il fait trop chaud aujourd'hui... Et nous avons bien fait de ne pas y monter, car la haut, accès fermé !!!
Dîner taverne sur le port : pitas et wifi. Les restaurateurs ajoutent des tables sur le quai et sur  la petite jetée, au fur et à mesure de l'arrivée des clients.

Nuit tranquille sur le port, pas de bruit malgré qu'il y ait du monde sur les quais.

 

Lundi 9 juin
Nous nous garons de l'autre côté du port, près de Jim et Reet dont ns avons aperçu le Cc hier soir en redescendant de la ville fortifiée. Le long de la plage,  2 cc français qui ont installé auvent, tables chaises, sorti arrosoir, cales etc, se font remarquer, la police arrive et leur demande fermement de remballer illico presto. Quelle idée, de s'installer ainsi sur un parking !!! Quel sans gène !!! Bravo les Français !!!


Nous quittons Monemvassia et suivons la route qui va vers Limani Gerakis. Erreur d'itinéraire, ns faisons demi tour à âg. ioannis, arrêt à la boulangerie : le boulanger fait la sieste au milieu de ses gâteaux...

image.jpg

...pas voulu le déranger...


La route qui va à Limani Gerakis, passe par une zone très sèche et désertique. Montagne, pierres sèches et rochers. Peu de végétation. Jolie plage bordée de tamaris à Pal Monemvassia et  charmant petit coin au bord de la mer dans le hameau ( ressemble un peu à Molinat en Croatie).



Limani Gerakis : un havre de paix au fond d'un petit fjord. Nous longeons le quai étroit et tout au bout, arrivons sur un petit espace bétonné avec une échelle pour aller se baigner ;  ce sera notre terrasse face à la mer et au bord de "notre piscine", pour ce soir.

image.jpg



image.jpg


image.jpg

Un grec vient discuter, de la crise, du prix des loyers, des salaires, du parti Aube Dorée, des ministres grecs et de la corruption...de la crise quoi !!! Ns avons parfois du mal à tout comprendre, mais hochons la tête d'un air entendu... et la conversation se poursuit ainsi, durant presque 2 heures...


Ce soir, nous sommes Seuls ou presque : 3 Voiliers viennent accoster au mini port. Quelques tavernes, des tables au bord du quai... Quel bonheur ! 


image.jpg

image.jpg


image.jpg


image.jpg


 

 MardiI 10 juin

 

 Ciel nuageux ce matin. Cela n'empêche pas 3 ou 4 grecs de venir se baigner dans "notre piscine"....

Nous quittons ce petit paradis, avec encore une fois Bcp de regrets...

 

 Aujourd'hui sera "journée frissons"...

 

 Notre route traverse d'étroits villages. ...Aie,aie,aie... Non, rien entendu... On n'a pas touché ?


image.jpg

 

Lambokambos - Chakaras - Kiparissi (les 7 derniers kms se passent dans le silence, tant le paysage est magnifique et tant la route est impressionnante : très hautes falaises surplombant l'étroite route de montagne et tout en bas : la mer. 

image.jpg

C'est Impressionnant, mais pas risqué en étant prudents et en roulant à très faible allure. Avant de s'engager dans un village ou sur une petite route, nous nous assurons toujours que le camion d'ordures ménagères ou le bus passent par là... S'ils empruntent ces routes, alors nous pouvons le faire aussi ! Bien vu  !

Kiparissi, tout au bout de cette route extraordinaire, Free bivouac interdit. Petit village dont la rue principale est très étroite et la  plage pas top. Mais ça valait vraiment la peine de venir jusqu'ici : paysages à couper le souffle.

 

image.jpg


image.jpg

 

Demi tour pour repartir vers Leonidion. Lambokambos - Kremasti - Peleta- Pirgoudi - Poulithra (dans ce dernier village en bord de mer, Free bivouacs interdits).
*** C'est absolument incroyable : il y a 9 ans, ns avions emprunté cette même route ; de Kremasti à Peleta, c'était une piste faite de terre et cailloux...sur 11kms - nous ne l'avons pas oubliée tant elle avait été rude à traverser !!! Eh bien, 9 ans plus tard, elle a bien été goudronnée, sauf sur le dernier kilomètre... - 

image.jpg

la dernière partie est toujours au format "piste caillouteuse". Séquence interrogation sur l'avancement des TP en Grèce...

 

Dernier frisson pour aujourd'hui : failli écraser cette gentille tortue qui effectuait sa sortie journalière...heureusement, notre vitesse peu élevée à permis de l'éviter ouf !!!

image.jpg
image.jpg

 

 

 Plaka : le typique petit port est désert. L'accueil Cc " chez Maria" n'existe plus. Dommage,  après une pause, nous poursuivrons donc notre route.

 image.jpg



Paralia Tirou : un charmant village endormi au fond de sa large baie. Un bel espace pour nous au bout du port avec un cc allemand pour voisin. Cela nous arrive assez rarement d'avoir des voisins CC...

image.jpg
 

Mercredi 11 juin
Journée fareniente à P.Tirou. Soleil revenu. 7:30 ce matin : 28 degrés. À 15h  38°
Nous avons décidé de prolonger notre séjour en Grèce...d'une semaine supplémentaire.  Un coup de téléphone à l'agence Euromer de Montpellier  et... Billets modifiés. Ça, c'est fait ! 

 

Jeudi 12 juin

 Au nord de Paralia Astros, une longue plage invite à la baignade. Il faut dire qu'il fait très chaud ce mIdi. 

Paralia Astros est en plein travaux du côté du port. Bruit, poussière, Aucun intérêt à y rester pour l'instant. Dans un an peut-être, lorsque le port nouveau sera terminé.... mais pour l'heure, la saison estivale 2014 semble très compromise. En attendant, les anciens jouent au jacquet...

image.jpg



 

Nous approchons de Napflio la belle.

 Neà Kios : petit port de pêche très artisanal. À voir à 9h lors de l'arrivée des bateaux de pêche... Un invraisemblable bazar règne sur le quai. 

image.jpg


image.jpg

Cool papous, cool !!!

 

 Napflio : le but de notre journée. Une très agréable ville aux accents vénitiens. Elle fut, autrefois, la capitale ce la Grèce.  C'était il y a bien longtemps ! 

Flaneries dans les ruelles fleuries à la tombee de la nuit. 


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg

image.jpg
Au pied de la citadelle, la jolie ville nous permet de découvrir ses multiples richesses.

 

vendredi 13 juin

 Nous ne pouvons quitter Napflio sans une dernière balade dans la jolie Cité médiévale. 

image.jpg

'La vue ce matin, depuis notre lit...

Des dauphins dansaient au loin...

 


image.jpg

 

 Ruelles animées et fleuries, jolies boutiques, placettes animées, belles églises richement ornées ;  un vrai plaisir de  flâner ici.


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg

L'îlot Bourzi tout au fond. 

 

Pause Plage karathonas : 4 km de napflio. L'eau est à 27°. Longue plage au fond d'une baie.

image.jpg

Sur la plage Karathonas, le camion de Barbe Bleue...

 

Tolo : impossible de stationner cette année encore. Le village côtier est très coté : bcp de monde mais peu de parkings.


Vivari : très jolie petite baie. Un bivouac au creux d'une longue plage 3 km au sud.

 

Iria-beach : nous longeons la longue plage aux entrées numérotées. Après la 7, un petit port, une plagette et une taverne.

image.jpg

 

 

image.jpg

Des fleurs blanches pour nos amis languedociens :  c'est aujourd'hui que Sidonie épouse son Titi préfèré. 

image.jpg

Pause pour ce soir, seuls. Dîner à la taverne : portions pas très copieuses, mais le site est calme à souhait.

 

Samedi 14 juin
Journée sur place. Longue balade à vélo le long de la mer et jusqu'au village. 


image.jpg

 

Douceur de vivre...et rencontre sympa.


 




image.jpg
Cultures d'artichauts À Iria. 

 

 

Dimanche 15 juin
Départ en matinée après un bon bain. Un papous m'offre un big chou. De quoi faire des salades pour plusieurs jours. Efkharisto poly !
Traversée de la montagne encore. Toujours des paysages austères mais tellement plaisants à nos yeux.
Région de cultures vers Iria, artichauts, choux, courgettes....

Au détour d'un virage, une fontaine : STOP ! on fait le plein d'eau fraiche. Deux hommes sont occupés à couper de petites branchettes d'arbustes... A notre question, ils répondent... mais nous ne comprenons pas... Alors ils nous offrent un bouquet de ces plantes... de la Marjolaine sauvage. Efkharisto poly !!!


Salandi beach. Une jolie baie entourée de montagnes douces, une plage de galets blancs dominée par une petite chapelle et qq maisons vers l'ouest. Nous ns installons sur le vaste terre-plein un peu poussiéreux. Un tamaris au bord de la plage nous fera de l'ombre, il y a même un vieux fauteuil en rotin et une petite table bancale... Nous allons jouer les Robinsons... Quelques Cc disséminés sous les tamaris en arriere de la plage. Jim & Reet sont là également.

image.jpg


image.jpg


image.jpg

Ds l'après midi, le vent se lève, le ciel s'obscurcit... On range tout...

Finalement le mauvais temps passera au-delà de notre petit paradis, comme annoncé par un grec qui parlait très bien le français qui s'est arrêté discuter un moment.
Dîner sur les galets en regardant le soleil descendre derrière les montagnes.

image.jpg

...auprès de notre arbre, nous vivions heureux...


image.jpg
 

Lundi 16 juin
Bains, ramassage de galets, déjeuner puis ns quittons Salandi beach.
Arrêt à Kranidi dans un garage Toyota pour faire recharger la clim (c'est un grec qui nous y conduit car nous sommes un peu perdus dans ce village aux ruelles escarpées) . C'est fait immédiatement, sans RV, et en 30 mn. 50€.
Kilada : le petit port et son chantier artisanal sont toujours sympas. Poss. de bivouac sur le quai. Il est tôt et la plage bof...Jim arrive aussi peu après nous ; c'est incroyable de se suivre ainsi... Ns filons vers Ermioni. À Portoheli : personne, ce port très touristique et huppé est vide !!! Pause le temps de faire un petit tour et qq courses.
Ns essayons de longer la côte et nous perdons dans des petits chemins menant à de luxueuses villas.  Demi tours parfois difficiles...
Ermioni enfin ! ( le berceau familial de Melina Mercouri).

image.jpg


image.jpg

Bivouac sur le port, devant la police maritime.
Petite balade sur le port après dîner. Pas grand monde ici aussi.

 

Mardi 17 juin
Dans la matinée, un navire fait la liaison avec Hydra. 2 billets à 15€ (AR) et 20 mns plus tard, nous débarquons à Hydra.

Magique ! Un des plus beaux ports de toutes les îles grecques. Pas mal de monde. Aucune voiture, aucun scooter, seules les charrettes à bras sont autorisées (ainsi que le camion poubelles). Beaucoup ce charme sur cette île, ancien repaire de corsaires. Bcp de petites tavernes, les plus sympas se trouvant dans les ruelles en arrière du port.

image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg

 

 

En soirée, retour à Ermioni puis ns longeons la côte assez sauvage (Bcp de marais -et de moustiques) et la route très " virageuse" ( belles vues sur les îles du golfe Saronique), nous conduit jusqu'à Galatas : nous voici juste en face de l'île de Poros. On pourrait presque y aller à la nage.

 

image.jpg

Camping Free interdit en Grèce :  un papier déposé sur le pare-brise nous le rappelle... (Amende 145€ pour les récalcitrants...) . Nous allons négocier avec la police et après quelques palabres + un ou deux sourires...c'est accordé :-)  avec en prime leur numéro de tel "si problème"...

Nous nous endormons avec une vue imprenable sur l'île de Poros.

 

Mercredi 18 juin
Les vélos sont sortis, nous embarquons sur le ferry qui va nous en mener sur l'île de Poros. 

Une journée très agréable à pédaler en tous sens, le long des quais, dans les ruelles de l'intérieur, au minuscule marché, etc. 

 

image.jpg


image.jpg


image.jpg

 

Un petit marché à Poros


image.jpg

 


En début d'après midi, nous revenons à Galatas (ferry), puis nous prenons la direction de la presqu'île de Methana. Autrefois une île, née d'un volcan, comme Santorin


Un bivouac possible le long de la gde plage de Metamorfosi...nous longeons la côte par Vathi, un charmant village de pêcheurs. Un panneau artisanal dit "nô camping please", dommage ! Nous passons notre chemin à regrets...
La route qui quitte le village traverse la montagne et bien chaussés, on peut grimper aisément jusqu'au milieu du volcan. De là-haut, la vue est splendide vers l'île d'Egine et plus loin, la côte vers le Pirée.


Methana : Un village côtier , quelques tavernes qui s'animent en soirée avec les habitants locaux, 3 ou 4 hôtels (vides pour la plupart), et 2 ou 3 minimarkets. Des sources chaudes en ont fait une modeste station thermale, mais Il n'y a pratiquement personne et pourtant nous sommes mi juin... ). Le long de la plage, une source d'eau chaude sourd entre des blocs de pierres déposés la en forme de vaste baignoire. L'eau est à 40° environ. Tout au bout de la route, une jolie petite baie.

image.jpg


image.jpg


image.jpg
La cigale, sans la fourmi...


Nous nous posons à 300 m de l'esplanade, entre plage et port. Une halte des plus sympathiques qui durera 5 jours. Pas du tout envie de repartir... Retrouvailles sympas avec Jim & Reet, puis avec des français Jean et Joelle qui vivent en Grèce sur leur voilier, le calme et la tranquillité, la petite plage et ses parasols en feuillage de palmiers... Nous passons de longs moments à observer le va et vient des papous qui amènent leurs petits enfants à la plage, les familles qui voyagent à 4 sur un scooter, les Yaya qui viennent à la taverne en mobylette assises en amazone derrière leur homme, les marchands de fruits et légumes hurlant dans un micro de mauvaise qualité et qui s'arrêtent proposer leurs marchandises en pick up, les enfants qui jouent sur la place ombragée de palmiers.

Une jolie balade, par un chemin qui se faufile sous les chênes lièges, conduit à une belle église qui veille sur le port. Au loin, nous distinguons le cap Sounion.

image.jpg

Les thermes fermés à cette époque. D'ailleurs, vont-ils ouvrir cette saison ? La sécu grecque ne rembourse plus les cures

depuis le 1er janvier...


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg


image.jpg

image.jpg

 

Un endroit charmant que ce village de Methana ! C'est d'ailleurs pour cela que 5 jours plus tard, nous y sommes encore et avons bien des regrets de devoir le quitter !

 

Lundi 23 juin
C'est le départ ce matin ! Un dernier au revoir à Jean et Joëlle les voileux, avec qui ns avons passé quelques moments sympas à deviser autour d'un verre, et la soirée d'hier à nous régaler de pitas (6.40€ à nous 2) sur la place du village, puis nous reprenons la route.

 P1350583.JPG P1350580.JPG

                                                     Ici, la livraison du carburant pour les bateaux se fait à mobylette...

 

Peu avant d'arriver à Archos Epidavros, sur le bord de la route quelques étalages faits de  bric et de broc, nous proposent d'alléchantes oranges... Nous ne savons pas résister et repartons avec deux filets de 6 kg de ces fruits petits, certes, mais délicieux. 2€ les 6kg...qui dit mieux ?

P1350279.JPG

Longeant la plage nord, tout au bout d'une voie sans issue,  nous sommes obligés de faire demi-tour sur un petit espace mi-plage, mi-parking près d'une taverne. 2 CC allemands sont stationnés là et vu la place qu'ils occupent et la mine renfrognée qu'ils arborent, il est évident qu'ils n'ont pas l'intention de bouger pour que l'on s'y installe également. Après une difficile manœuvre, nous quittons les lieux, sous le regard navré le l'aubergiste. Plus tard, nous apprendrons par des français qui se trouvaient là, que les deux CC se sont alors fait virer par le restaurateur pour "mauvaise coopération"...  :-))) 

Le port  retrouvé, nous le traversons et parvenons sur une petite plage sympa, bordée de tamaris qui diffusent une ombre généreuse. C'est fait pour nous ça !!

 

En soirée, ns ns rapprochons du port où nous stationnons pour la nuit. Un camion "d'errants", (un jeune couple et un bb d'un an environ) stationne non loin de nous. Aucune inquiétude à les savoir là. Pourtant, un couple d' angevins en cc part dormir ailleurs, craignant la présence de ces pauvres gens qui s'apprêtent à passer la nuit quasiment à la belle étoile, avec juste un matelas posé sur une sorte de mezzanine très artisanale...

Diner dans une charmante taverne : sardines "à l'escabeche" cuites dans une sauce tomates/oignons/ail/herbes et poulet au citron. Un délice !

 NUIT : Archos Epidavros, sur le port

 

Mardi 24 juin 2014

Ce matin, près de la plage, un grec vient cueillir des kilos et des kilos d'oranges dans son champ. Nous lui demandons à en acheter. 20kg...7€. Pour le retour en France, le CC va être en surcharge, c'est certain !!!

En fin d'après-midi, ns quittons la petite plage ombragée en direction de Korfos. Un peu avant d'arriver, dans une anse, nous découvrons des élevages de poissons... De gros sacs de nourriture sont entassés au bord de l'eau...

 

Korfos village. Des tavernes, quelques minimarkets, une longue plage où stationnent qq CC et un petit port sympa. Nous traversons le village et nous garons pour la soirée - et la nuit - le long de la plage. Des grecs nous conseillent la taverne Delpina. Ok, ok !!!

 

Mercredi 25 juin 2014

Nous sommes réveillés très  tôt, par le bruit d'un semi-remorque déchargeant sa cargaison de sacs de 50kg sur une plate qui ira dans la lueur naissante du petit matin,  livrer une vingtaine de palettes ...d'aliments destinés aux poissons des piscicultures toutes proches... Hummm le bon poisson élevé en Grèce... de la daurade ; on en trouve souvent sur les étalages des grandes surfaces de France.

P1350727.JPG  P1350185.JPG
piscicultures et livraison de la nourriture pour les poissons d'élevage...

 

 

12h nous arrivons à Corinthe, avec l'intention d'effectuer la traversée du détroit, en bateau. Nous stationnons près du batiment des gardes-cotes à Isthmia ; ça tombe bien, un catamaran est là, amarré le long du quai en attendant les touristes. Il larguera ses amarres à 14h pour une balade d'une heure environ. 21€/pers. C'est assez impressionnant de naviguer sur cet étroit canal ; les parois rocheuses sont très hautes et l'on se sent tout petits sur le catamaran. L'eau est divinement bleue, c'en est magnifique !.

Au retour, il fait très chaud. Bien besoin d'un bain pour se rafraichir ! Les plages à proximité d'Isthmia, juste après le phare, sont envahies de gdv... Nous poursuivons notre route jusqu'à Loutra Elenis où nous nous posons sur le bord de mer vers le sud du village.

Un couple avec un enfant a planté sa toile de tente à l'ombre d' un tamaris sur le sable. A notre question de pouvoir stationner ici, "no problèm" nous fut-il répondu. Donc... 

Sur leur demande, nous leur faisons visiter notre CC ; ils rêvent d'un jour en posséder un.

 

Jeudi 26 juin 2014

Journée plage, shopping, fareniente. La température atteint les 39°...et le vent souffle fort.

Un incendie s'est déclaré au-dessus des vignes qui bordent le village. Nous assistons tout l'après-midi, à la valse des avions du feu... deux canadairs et un hélico vont et viennent. Le ciel est noir de fumée. Lorsque la nuit tombe, l'incendie est maitrisé. ouf !

Martina et George, nos sympathiques campeurs voisins décident d'aller camper ailleurs ; trop de vent ici. Ils nous confient leur numéro de tél à Athènes avec la recommandation d'aller les voir si nous passons par la capitale.

 

Vendredi 27 juin 2014

Dans la matinée, après avoir longé la cote qui nous révèle de fort beaux points de vue vers les iles Saroniques, nous parvenons à Isthmia, près de Corinthe :  "tiens... un petit marché se tient dans les rues désertes et inhabitées d'Isthmia... ". Beaucoup de GDV. Michel refuse de quitter le CC...

C'est donc seule que je pars faire quelques achats. 0.50 le kilo de brugons, tomates, poivrons etc... Ca valait la peine de s'arrêter ! D'autant plus que les fruits sont délicieux.

Pause près du "pont qui coule", pour  observer encore une fois le système qui permet à la route de s'effacer au fond du canal pour laisser passer les bateaux. C'est assez surprenant !

Nous quittons la cote de la mer Egée et longeons le golfe de Corinthe par le coté nord. Vrachati : pause le long de la plage de galets. Un grec s'arrête nous parler, pour le plaisir de partager un bout de conversation en français et nous dit qu'il n'y a aucun problème à bivouacquer ici... Nous repartons cependant, longeant la cote où de grosses vagues viennent s'échouer en ce soir de tempete.

Nous roulons longtemps, hésitons à nous arrêter à Drevni (P sympa à l'entrée est du village/plage), puis nous stationnons pour la nuit à Akra/Egira sur le vaste Parking du centre, à 20 m de la plage et non loin des tavernes animées. L'une d'entre elles propose du Kokoretzi - et des brochettes (1.70€) ;  nous succombons à la tentation.

La nuit sera calme bien que nous soyons dans un gros bourg animé du bord de mer.

 

Samedi 28 juin 2014

Diakopto port. Nous trouvons un petit espace sympa près d'une chapelle le long de la plage, à l'ombre d'un tamaris. Wifi près des tavernes. Balade à vélo jusqu'au village. C'est d'ici que part le fameux "petit train de Diakopto", qui monte, qui monte, qui monte vers la montagne en traversant des paysages aussi impressionnants que sauvages.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/06/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres