capsoleil.blog4ever.com

capsoleil.blog4ever.com

5 - De Korinthos (Corinthe) à la maison (sur le chemin du Retour...)

Retour vers la France et fin du voyage...

 

 

Vendredi 27 juin 2014

Dans la matinée, après avoir longé la cote qui nous révèle de fort beaux points de vue vers les iles Saroniques, nous parvenons à Isthmia, près de Corinthe  : "tiens... un petit marché se tient dans les rues désertes  et inhabitées d'Isthmia... ". Beaucoup de GDV. Michel refuse de quitter le CC...

P1350867.JPG   P1350828.JPG   P1350835.JPG

Un marché très coloré, où les étalages sont très variés.

Quelques roms aux dents en or viennent quémander des pièces au CC, tandis que je pars seule...faire quelques achats. 0.50 le kilo de brugnons, tomates, poivrons etc... Ca valait la peine de s'arrêter ! D'autant que les brugnons sont fort bons.

P1350846.JPG

 

Pause près du "pont qui coule", pour regarder encore une fois le système qui permet à la route de s'effacer au fond du canal pour laisser passer les bateaux. C'est assez surprenant !

P1350879.JPG P1350889.JPG P1350896.JPG

 

Un dernier arrêt pour aller prendre quelques photos au-dessus de l'isthme... A mon avis, c'est bcp plus impressionnant vu d'en haut, que depuis le catamaran tout en bas, sur le canal.

P1350906.JPG  P1350909.JPG  P1350905.JPG

 

 

Une vieille femme me propose de petits objets en jonc qu'elle a elle-meme tressés. Ce sont des porte-bonheurs...

Un dernier tour dans les boutiques-à-touristes ... puis cette fois, nous prenons le chemin du retour.

 

Nous quittons la cote de la mer Egée et longeons le golfe de Corinthe par la cote sud. Nous traversons de sympathiques villages, mais la mer en furie nous dissuade de nous arrêter le long de ses côtes où parfois les bords de route sont un peu grignotés par les intempéries, certains petits bateaux sont rejetés sur les galets qui bordent les trottoirs...  Pas trop envie de se poser là...

Vrachati : pause le long de la plage de galets. Un grec s'arrête nous parler, pour le plaisir de partager un bout de conversation en français, lui qui a longtemps vécu dans notre pays - et nous dit qu'il n'y a aucun problème à bivouaquer ici... Nous repartons cependant, longeant la cote où de grosses vagues viennent s'échouer en ce soir de tempête.

Nous roulons longtemps, hésitons à nous arrêter à Drevni (P sympa à l'entrée est du village/plage), puis nous stationnons finalement pour la nuit à Akra/Egira sur le vaste Parking du centre, à 20 m de la plage et non loin des tavernes animées. L'une d'entre elles propose du Kokoretzi - et des brochettes (1.70€) ;  évidemment nous succombons à la tentation. 

La nuit sera calme bien que nous soyons dans un gros bourg animé du bord de mer.

 

Samedi 28 juin 2014

La tempête s'est un peu calmée. Nous arrivons à Diakopto port. Nous trouvons un petit espace sympa près d'une chapelle le long de la plage, à l'ombre d'un tamaris. Wifi près des tavernes.

P1350935.JPG P1350942.JPG

Balade à vélo jusqu'au village. C'est d'ici que part le fameux "petit train de Diakopto", qui monte, qui monte, qui monte vers la montagne en traversant des paysages aussi impressionnants que sauvages. Nous n'irons pas sur ces voies... ayant peu confiance en la solidité des rails...

Au village, nous admirons la vieille locomotive qui, autrefois conduisait ses passagers jusqu'en haut de la montagne. Brrrr !!!

Dernier repas dans une taverne grecque  ce soir : encore du Kokoretzi, un plat très copieux et absolument délicieux pour 6€ à deux... Nous sommes au coeur du vieux village et dinons sur le trottoir parmi les locaux qui sont sortis ce soir, afin de rencontrer amis, copains et voisins comme cela se pratique bcp en Grece. 

 

Dimanche 29 juin 2014

Quittant Diakopto, nous faisons quelques dernières emplettes... de l'huile d'olive bio dans une épicerie de village et vers Valimitka, des patisseries dans une boutique au bord de la route... Le patissier,  généreusement  nous offre une belle boite de gâteaux-maison et n'hésite pas à nous faire goûter ses délicieuses pâtisseries. Naturellement, nous allons en rapporter un bel assortiment pour notre famille. Et c'est parti...  Kadaïfi, Baklavas, galaktobourrikos... Pourvu que tout cela rentre dans le réfrigérateur...

Un petit détour par Psathopyrgos, un charmant village où, en ce dimanche, tous les grecs des environs ont investi les plages du village. Nous fuyons, trop de monde !,

Nous voici à quelques kms de Patras. L'embarquement c'est pour ce soir.  Il y a foule ce dimanche sur la  plage. Nous déjeunons un peu à l'écart, au pied du pont de Patras, près des ferries qui relient Rion à Anti-Rion.

Un dernier bain et nous gagnons le nouveau port de Patras. Il est situé à plusieurs kms de la vieille ville. Dommage, car en attendant l'heure d'embarquer, autrefois, nous pouvions aller faire une dernière balade nostalgique dans la ville...

Nous nous contenterons des boutiques duty free... 

17h30 après une fouille assez approfondie du CC (un douanier nous fait ouvrir tous les placards, la soute, visite la sdb, nous demande d'abaisser le lit de pavillon,etc... ), comme il n'a rien trouvé, nous embarquons enfin. D'ailleurs, que cherchait-il ? "toutes choses" répondit-il à ma question.

P1350972.JPG
P1350984.JPG P1350987.JPG


 

18H le ferry largue les amarres. Nous quittons la Grèce, le cœur gros...

La traversée se fera en compagnie d'un couple de vosgiens qui reviennent des Cyclades. Nous écoutons leurs récits et  admirons leurs photos, et cela nous conforte dans notre envie de retourner dans les iles l'an prochain.

 

Si lors de la traversée aller, les sièges proposés aux passagers sur le pont étaient de simples chaises et la piscine fermée, cette fois, nous pouvons profiter de transats. La piscine est ouverte et les enfants ne la quittent guère.

 

Lundi 30 juin 2014

La nuit se passe dans le calme. Cependant, les matelas des cabines sont horriblement usés et déformés. Et ce, dans toutes les cabines !!! Nous nous réveillons avec un gros mal de dos.

 

Ce matin, nous retrouvons nos voyageurs d'hier soir et passons une  partie de la journée ensemble. 

Déjeuner sur le pont, de pitas. Les dernières ! Bouhhhh !!!

 

17h30 nous arrivons à Ancone. Il nous faudra patienter jusqu'à 19h pour pouvoir enfin débarquer (quasiment les derniers). Bcp de camions quittent le navire, et nous sommes obligés d'attendre... Il y a foule pour embarquer en direction de la Grèce.

 P1360028.JPG

 

Le GPS indique "la maison" à 1475 kms... Diable, ce n'est pas tout près !!!

Sitot débarqués nous prenons la direction de l'autoroute avec l'intention de rouler vers la France, mais à 20h, en passant à proximité de Marotta, nous décidons de faire une halte pour la nuit dans le petit camping où nous avons l'habitude de faire halte à chacun de nos voyages. Demain nous traverserons l'Italie d'une traite.

Hé hé hé.... il y a une bonne pizzéria non loin....

 

Mardi 1er juillet 2014

Départ 10:30. Autoroute à Marotta et nous voilà partis pour rejoindre la France ! Rimini - Cesena - Faenza - Bologne - Modena - Reggio Emilia - Villa Cella : pizzeria ds le village - Parma - un détour par Salsomaggiore, voir les thermes. La vieille ville semble assez sympa et animée. Belle architecture, beaux batiments - Piacenza - Alessandria - Asti - Torino - Suza. 623 kms au compteur, il est temps de s'arreter. L'aire CC est remplie. Nous passons la nuit sur le grand parking du centre, en compagnie de 4 autres CC. 

 

Mercredi 2 juillet 2014

Il a plu toute la nuit. Avant de quitter Suza, arrêt chez Zizi, acheter deux pots d'anchois, des tomates séchées et qq paquets de pâtes.

10h nous reprenons notre route. 

Frontière Française 26 kms plus loin, à Montgenèvre.

Briançon, nous faisons le plein de GO, il est nettement moins cher en France qu'en Italie. (nous parvenons toujours à effectuer la traversée de l'Italie sans avoir besoin de ravitailler le CC en gazole). 

Le Monetier - Grenoble - Givors - Lyon Galère pour traverser la ville, surtout à l'heure de pointe... 

Tarare - St Pourçain : tout le monde descend ! 485 kms c'est suffisant pour aujourd'hui !

L'aire (très sympathique) est remplie à 90%. Nous y passons une bonne nuit. Mais tout de même... en voyant tous ces cc si bien  installés au bord de la rivière, nous nous demandons ce que peuvent bien faire les gens dans cet endroit, certes charmant, mais tout de même... Ah, si, "c'est Gratuit" !!! ...

 

Jeudi 3 juillet 2014

D. 10:50 - Montluçon - La Châtre - Neuvy st Sépulcre (pic nic au bord de l'étang, face au camping). Argenton/Creuse  - Poitiers - Ayron (pause) 32° - Nantes - Arrivée à la maison 20h30.  523 kms.

 

 

Il ne nous reste plus qu'à mettre quelques dernières photos et à apposer le mot FIN à ce beau voyage. Ce sera pour bientot !!!

 

 

 

En attendant, nous vous proposons une petite visite sur notre autre blog : celui qui vous contera notre voyage de 2006 en Grèce Continentale.

 

voyages-en-camping-car.blog4ever.com

Vous y découvrirez des sites comme Delphes, la magnifique ville d'Athènes, le Pélion superbe région  au-dessus de Volos, et l'ile d'Eubée  à l'est de la capitale.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



09/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres